Du conformisme du sage

Cours de René LÉVY sur le traité Avot § 2,6 – 3e séance

Les hommes sont présumés hakham quand, par conformisme, ils ont une pratique vertueuse. La hassidout, elle, implique la pondération de son propre caractère et une véritable connaissance de soi. C’est en ce sens que le `am ha-arets ne peut être dit hassid>>> pdf

Pirqé Avot – Chap.2, michna.5 – 1ère séance

משנה מסכת אבות פרק ב משנה ה: הלל אומר אל תפרוש מן הציבור ואל תאמין בעצמך עד יום מותך ואל תדון את חברך עד שתגיע למקומו ואל תאמר דבר שאי אפשר לשמוע וסופו להישמע ואל תאמר לכשאפנה אשנה שמא לא תפנה

RÉSUMÉ
Cette michna d’Hillel vise cinq modalités de la suffisance. La première modalité concerne l’homme juste, le tsaddiq, qui tend naturellement à se séparer de la société des hommes. Or cette tendance dénote sa prétention à se dire juste alors que la justice de l’homme juste n’est jamais acquise.Son incapacité à souffrir avec le reste des hommes est la manifestation de la certitude de sa propre suffisance.

Pour accéder à la vidéo et au compte rendu écrit complet, merci de vous inscrire  au préalable en entrant votre mail dans la case dédiée sur la barre latérale droite du site.

Pirqé Avot – Chap.2, michna.4 – 1ère séance

משנה מסכת אבות פרק ב משנה ד: הוא היה אומר עשה רצונו כרצונך כדי שיעשה
רצונך כרצונו בטל רצונך מפני רצונו כדי שיבטל רצון אחרים מפני רצונך

RÉSUMÉ:
L’on pourrait, par une lecture naïve, croire que Rabban Gamliel invite à se placer dans
une servitude volontaire à l’égard de Dieu. Or la lecture attentive du texte nous fait voir un
chiasme, un point de croisement entre la volonté de Dieu et la volonté de l’homme. En ce point,
chacun accomplit ce qui lui plaît en faisant la volonté de l’autre.

Pour accéder à la vidéo et au compte rendu écrit complet, merci de vous inscrire  au préalable en entrant votre mail dans la case dédiée sur la barre latérale droite du site.

Michna Avot 2,3

Le pouvoir (réchout) veut rapprocher les hommes. Or le pouvoir est plutôt de nature à les tenir à distance de lui-même, par la loi. Son rapport aux hommes est essentiellement utilitaire : le pouvoir se sert de quelques hommes, à leur insu. Aaron, lui rapproche les hommes de la loi afin qu’elle ne creuse pas la distance avec Dieu. L’aporie de cette michna : Aaron rapproche de ce qui se tient à distance.

Michna Avot 2,3 : compte-rendu et enregistrement

Le pouvoir (réchout) veut rapprocher les hommes. Or le pouvoir est plutôt de nature à les tenir à distance de lui-même, par la loi. Son rapport aux hommes est essentiellement utilitaire : le pouvoir se sert de quelques hommes, à leur insu. Aaron, lui rapproche les hommes de la loi afin qu’elle ne creuse pas la distance avec Dieu. L’aporie de cette michna : Aaron rapproche de ce qui se tient à distance. >>> pdf

Michna Avot 2,2 — 6e partie

Rabban Gamliel nous dit que quelque chose de l’esprit des Pères (zékhout avot) s’exprime dès lors qu’on se charge du collectif (tsibbour). Maintenir la grandeur juive est quelque chose d’écrasant et l’on éprouve un sentiment de vanité à s’en charger. Le corps social risque à chaque instant de se dissoudre et, depuis Moïse, on est témoin de sa dégénérescence ; mais le miracle est que ce corps existe toujours, par le zékhout des Pères et l’engagement de quelques-uns à se charger du tsibbour>>> pdf

Michna Avot 2,2 — 5e partie

Rabbi Yéhouda ha-Nassi ne préconise pas de s’occuper des affaires collectives, mais permet à celui qui le veut de le faire. Quelle doit être l’attitude du sage? L’homme ordinaire ne devient pas plus intelligent par l’étude: il peut donc s’engager dans une praxis collective. Le sage, lui, y perd son intelligence et ne doit pas s’y adonner. >>> pdf

Michna Avot 2,2 — 4e partie

Après avoir distingué les trois durées de l’existence humaine, il convient de distinguer dans l’activité humaine ce qui ressortit de la vie sociale de ce qui ressortit de l’activité de l’homo faber.
La logique naturelle du travail conduit nécessairement à la négation de l’étude. De nos jours, cette logique l’emporte et fait que le temps appartient dorénavant au travail. Il faut, autant qu’on peut, aspirer à vivre au seul rythme de la pensée et vouloir abolir pour soi le temps du travail. >>> pdf