Michna Avot 2,2 — 5e partie

Rabbi Yéhouda ha-Nassi ne préconise pas de s’occuper des affaires collectives, mais permet à celui qui le veut de le faire. Quelle doit être l’attitude du sage? L’homme ordinaire ne devient pas plus intelligent par l’étude: il peut donc s’engager dans une praxis collective. Le sage, lui, y perd son intelligence et ne doit pas s’y adonner. >>> pdf

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s