«Les fêtes israélites et leurs significations pour les nations du monde pratiquant les préceptes noahites» de Yoël Shwartz [Préface]

Avec l’aimable autorisation de Rav Yoël Shwartz (Yeshivat Dvar Yerushalayim), traduction de l’hébreu.

Jérusalem, 5765.

«Mais alors aussi je gratifierai les peuples d’un idiome épuré, pour que tous ils invoquent le nom de l’Éternel et l’adorent d’un cœur unanime.» (Sophonie 3,9)

De nos jours, de nombreux hommes parmi les nations du monde recherchent les voies menant à Dieu. Les religions fallacieuses que leur ont proposés chrétiens et musulmans ont déçu une large part de ceux élevés en leur sein. D’autres pensées illusoires, comme le communisme et le socialisme, qui ont entraîné des foules dernière elles, se sont révélées encore plus décevantes à la lumière de la conduite de leurs sectateurs; l’humanité attend un message neuf – qui la ramènera à son lieu originel – et elle retrouvera alors son lien avec le Créateur, béni soit-il, car toute âme ressent en elle-même le Créateur, comme il est écrit «Du levant au ponant, le nom de l’Éternel est loué» (Ps. 113,3). Ce verset a été dit à l’époque où l’humanité croyait aux idoles, mais rav Éliahou LOPIANE a expliqué que la conviction de chaque homme est qu’il existe une force supérieure et que chacun sait qu’il existe un Créateur de l’univers, même si certains ont dénaturé cette conviction et l’ont dévoyée en idolâtrie.

Il a déjà été dit (Menahot 110,1,11) sur le verset Mal. 1,11 «Du levant au ponant, grande est ma renommée parmi les nations; en tous lieux on me présente de l’encens, des sacrifices, de pures offrandes [car mon nom est grand parmi les peuples]» qu’on appelle le Saint, béni soit-il, «Dieu des dieux».

Ainsi de nos jours, il y a un élan majeur vers la religion originelle de l’humanité, qui est la pure foi d’Adam et de Noé. Puisque le septième précepte, qui est l’interdit de consommer du membre d’un animal vivant, a été donné à Noé, on appelle «Sept commandement de Noé» les commandements que les hommes doivent respecter. Ces sept commandements enjoignent à avoir une retenue, puisqu’ils sont le fondement du maintien du monde et de la forme divine qui est dans l’homme. C’est pourquoi, dans leur principe, ce sont des interdits. Cependant que l’homme construit son monde spirituel, il est aussi soumis à des commandements tournés vers l’action, ainsi que nous l’avons écrit dans notre livre “Vous êtes mes témoins”. Dans le présent livre, avec l’aide du Ciel, nous élargirons et expliquerons la signification des fêtes des israélites et la manière dont les noahites peuvent s’élever grâce à elles. Que ces propos soient utiles au lecteur qui saura trouver le contenu de Tora de chaque fête et quels conseils mettre en pratique. Qu’ils se diffusent après de qui choisira de les accomplir pour progressivement s’élever au degré spirituel qui est le sien. Ainsi par mon intermédiaire, il se tiendra davantage à proximité du Saint, béni soit-Il.

Qu’il soit selon ta volonté d’avoir le mérite de nous diriger vers la véritable Tora et que nous ne trébuchions pas sur une quelconque erreur. Décille mes yeux, et je contemplerai les merveilles de ta Tora.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s