De l’insuffisance — 2/3

Cours de René LÉVY sur le traité Avot § 2,7 – 2e séance

L’insuffisance du sujet à jouir ou à posséder, que trahit la volonté de multiplication de chair (bassar) et de biens (neḥassim, avadim, chefaḥot et nachim), a pour corrélats des sentiments excessifs d’imminence de sa propre mortalité et de crainte d’être dépossédé. De plus, mon sentiment d’insuffisance s’accompagne d’un sentiment excessif de la supériorité de mon bien animé, qui livre les femmes à l’usage immodéré de leurs charmes, les servantes à la débauche et les esclaves au vol.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s