De l’insuffisance — 1/3

Cours de René LÉVY sur le traité Avot § 2,7 – 1re séance

«Qui multiplie la chair multiplie la vermine»: il s’agit selon nous d’une référence d’Hillel à Job («Ma chair s’est couverte d’un habit de vermine»), disant l’imminence de la mort dans le vivant. Hillel voit non seulement le trop de chair dans la consommation qui accompagne le plaisir, mais aussi dans la multiplication des plaisirs, multiplication qui dit la fuite du plaisir dans le plaisir suivant, dans une répétition vicieuse. >>> pdf

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s